منوعات

Un petit coup par ci, un petit coup par là chez certaines familles on a banalisé la violence.

Et ce que l’on peut entendre c’est oui mais c’est pour l’éduquer, qu’il comprenne et devienne plus fort…
Pourquoi il est néfaste de frapper un enfant, même le moindre coup ?
Cela peut créer des blocages émotionnels. Si vous frapper un enfant pour qu’il ne pleure plus, qu’il ne soit plus en colère, il va venir se couper de ses émotions et il perd la réceptivité à ses signaux d’alerte qui sont censés le guider dans sa vie.

Il va peut être utiliser la violence comme seul moyen de communication, enfant comme en tant qu’adulte car on ne lui aura appris que cette dernière en terme de communication.

Alors que le plus faible coup vient perturber le système nerveux de l’enfant,son cerveau est beaucoup plus fragile que celui des adultes, sa maturité émotionnelle n’est pas bien développé.

La peur et le stress sont très néfastes pour son cerveau, les structures cérébrales qui apaisent la peur ne sont pas encore développés.

Le stress fragilise l’hippocampe, qui est la partie centrale de la mémoire (incluant la mémoire émotionnelle). Le stress affaibli la mémoire et perturbe l’apprentissage

L’enfant mémorise alors dans son amygdale les émotions de la peur, d’angoisse, mais n’enregistre rien dans son hippocampe.
Un enfant stressé ne peut plus écouter ni apprendre puisque l’esprit est paralysé par la peur. Le stress peut causer des troubles du comportement ainsi que, parfois, des déficits cognitifs et bien d’autres choses.

En conclusion, pour qu’un enfant se développe bien, il faut de la bienveillance et de la discipline positive: entre douceur et fermeté. Les accompagner à être eux et à accomplir leurs rêves, découvrir ce qui les fait vibrer et d’apprendre d’eux.
Cela augmentera leur confiance en eux et leur bien-être. La clef est la communication.A vous de jouer

اظهر المزيد

مقالات ذات صلة

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *

إغلاق
إغلاق